Pulchellus

LE PRÉSIDENT DE LA CAF, AHMAD AHMAD, SUSPENDU 5 ANS POUR DÉTOURNEMENTS DE FONDS

Le président de la confédération Africaine de Football (CAF) et vice-président de la FIFA, Ahmad Ahmad a été suspendu ce lundi de ses fonctions pour 5 ans par la FIFA. Le Malgache de 60 ans est notamment accusé de détournements de fonds.
Ce lundi, la chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante a jugé Ahmad Ahmad, président de la Confédération Africaine de Football (CAF) et vice-président de la FIFA, coupable d’avoir enfreint les plusieurs articles du code d’éthique, pour avoir manqué à son devoir de loyauté, accepté et distribué de cadeaux ou autres avantages, pour abus de pouvoir et détournement de fonds, a indiqué la FIFA dans un communiqué. Une décision prise à la suite d’une enquête réalisée sur des faits remontants de 2017 à 2019 et portant sur "diverses questions liées à la gouvernance de la CAF, dont l’organisation et le financement d’un pèlerinage à La Mecque (Oumra), ses accointances avec l’entreprise d’équipement sportif Tactical Steel et d’autres activités".
Ahmad Ahmad est donc interdit de toute activité relative au football (administrative, sportive et autre) aux niveaux national et international pour une durée de cinq ans. Il devra en outre s’acquitter d’une amende s’élevant à 200 000 francs suisses, soit 184.937 euros. Les griefs de l'instance seront détaillés dans la décision intégrale, publiée dans les soixante jours sur le site de la FIFA.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire