Pulchellus

Manifs contre le manque de courant à Kankan : le siége de FassoTV caillassé

Ce n’est un secret pour personne que depuis quelque temps Kankan fait face à un manque criard d'électricité. Après un appel lancé sur les réseaux sociaux par des jeunes pour protester contre le manque d’électricité , plusieurs jeunes ont pris d’assaut les rues de Kankan ce mardi 30 juin 2020. Il était 10 heures lorsque les premiers manifestants sont arrivés, au carrefour komorala loisir, malgré la présence des forces de l'ordre. Quelques automobilistes, de passage pour rejoindre le centre ville, klaxonnaient en guise de soutien sans s’arrêter. Le premier contingent de la police sur les lieux a fait usage des gaz lacrymogènes pour disperser la foule, pendant ce temps, une seconde vague de manifestants est arrivée sur les lieux avec des pancartes en scandant « EDG zéro » Pour Ousmane Traoré, un des jeunes manifestants, « cet appel s’adresse à tous les guinéens, trop c’est trop. Cette société (EDG) n’a aucun respect pour nous les consommateurs. Nous voulons des explications, car nous avons bien droit à cela. Malgré l'arrivée des nouveaux groupes électrogènes, le manque d’électricité ne fait qu’empirer ». Non loin de là, Aïssata kaba pancarte à la main sur laquelle on pouvait lire : "EDG les pauvres sont fatigués" explique : nous payons régulièrement nos factures d'électricité, mais ils sont incapables de nous donner le courant. Tant qu'on a pas le courant, nous allons toujours continuer à manifester. Les forces de l'ordre ont procédé à des arrestations, mais malgré cela les rues sont sous contrôle des jeunes manifestants qui d'ailleurs menacent de continuer les manifestations tant que EDG ne respecterait pas ses engagements. Certains manifestants s'en sont pris au siège groupe de médias Fasso appartenant à M.Dabo. Nous y reviendrons

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire