Pulchellus

Culture: le griot électrique Mory Kanté s'est éteint

Âgé de 70 ans, il est décédé vendredi d'une longue maladie. Il avait fait danser le monde entier dans les années 1980 avec son morceau de funk mandingue Yéké yéké. Après Manu Dibango, Tony Allen et Idir, la musique africaine perd une nouvelle étoile. Le chanteur et musicien guinéen Mory Kanté, connu pour le tube planétaire Yéké yéké dans les années 1980, est décédé d'une longue maladie vendredi à l'âge de 70 ans dans un hôpital de Conakry, a annoncé son fils Balla Kanté à un correspondant de l'AFP. Le musicien s'est éteint «vers 9h45 ce matin à l'hôpital sino-guinéen», a dit son fils. «Il souffrait de maladies chroniques et voyageait souvent en France pour des soins, mais avec le coronavirus ce n'était plus possible», a-t-il ajouté. «On a vu son état se dégrader rapidement, mais j'étais surpris quand même car il avait déjà traversé des moments bien pires», a-t-il dit.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire