Pulchellus

L’appel à manifester du FNDC boudé à Pita

Faisant fi du mot d’ordre du front national pour la défense de la constitution (FNDC), les populations de Pita ont paisiblement vaqué à leurs occupations ce mercredi 12 février 2020. Le constat est fait par le correspondant de guineeinfomonde.com dans la localité.

Les boutiques sont ouvertes, les femmes vendent et achètent les condiments dans le marché central, les conducteurs de taxi-motos sont partout visibles en quête de passagers. Contrairement aux précédentes journées de manifestations appelées par le FNDC, celle d’aujourd’hui affiche un climat apaisé. Pas de manifestants dans la rue, pas de barricades, pas de pneus brûlés non plus.

Hormis les alentours de la préfecture et de la résidence du préfet, aucun dispositif sécuritaire n’est visible ce mercredi dans la ville de Pita.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire