Pulchellus

Réhabilitation du tronçon Bomboly-Maci-Sangaréya rendue possible à Pita grâce au ministre de la jeunesse

Après 80 ans, le tronçon Bomboly-Maci-Sangaréya va bientôt être une voie praticable. Grâce à l’implication personnelle du Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, cette route sera réhabilitée dans 8 mois. Samedi, le Ministre Mouctar Diallo a procédé en personne au lancement des travaux de reprofilage de ce tronçon à Maci en présence du gouverneur de Labé, du préfet de Pita, des sous-préfets et des populations bénéficiaires.

Dans son discours, le Ministre de la Jeunesse a tout d’abord remercié les populations pour l’accueil chaleureux réservé à sa personne et à sa délégation. Il a ensuite exprimé sa gratitude envers le Président Alpha Condé qui a permis la réalisation de ce projet. ‘’Ma délégation et moi avons constaté une forte mobilisation des populations de Maci, de Sangaréya, de Bomboly, de Pita mais également des ressortissants venus de l’étranger notamment, de la Sierra Leone, de l’Australie, et des États Unis. Cela démontre votre joie et votre satisfaction. C’est pourquoi, je voudrais remercier le Président de la République, Chef de l’État, le Professeur Alpha Condé qui a permis de réaliser cet important projet en faveur des populations tout en lui exprimant notre gratitude. Depuis 1940, cette route n’a pas connu un entretien mécanisé. Donc c’est la première fois qu’il y a une réhabilitation grâce à la volonté du Président Alpha, grâce à sa vision de développement, et grâce à l’amour qu’il nourrit vis-à-vis des populations du Foutah’’, a déclaré le ministre de la jeunesse.

La route Bomboly-Maci-Sangaréya est très importante pour les populations locales a souligné le ministre Mouctar Diallo. Cette voie va faciliter non seulement l'acheminement des produits agricoles dans la zone mais elle sera aussi une déviation qui va lier Kindia à Pita sans passer par Mamou et Dalaba. ‘’Cette route non seulement va contribuer à créer de la richesse, parce qu’elle désenclave une zone d’un grand potentiel agricole mais aussi comme on le dit, partout où passe la route, se trouve le développement…’’, a-t-il dit.
En prenant la parole à cette occasion, le gouverneur de Labé, Madifin Diané a salué le ministre de la jeunesse pour son implication personnelle dans le décaissement des fonds pour la réhabilitation de cette route d’une distance de 90 km. Le coût des travaux est estimé à plus de 18 milliards de francs guinéens pour une durée de réalisation de 8 mois.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire