Pulchellus

Deux mois après leur lancement en haute Guinée, les fameux chantiers d’Alpha Condé n’ont pas bougé d’un iota (société civile)

Après avoir été lancés en grande pompe il y a près de 2 mois par le président Alpha Condé, les travaux de construction d’infrastructures routières à l’intérieur du pays notamment en haute Guinée, n’ont pas encore bougé. Alors que le ministre des travaux publics affirme sans cesse que les chantiers avancent bon train, une mission de jeunes acteurs de la société civile au compte de la CEDEAO apporte un avis contraire.
Selon Aboubacar Koita qui pilotait cette mission d’observation, le constat est plus qu’alarmant. ‘’Nous ne sommes pas satisfaits de ce que nous avons vu sur le terrain’’, a-t-il déclaré ce lundi à notre rédaction.
Hormis la route Kankan-Mandiana qui évolue à pas de caméléon, tous les autres chantiers visités ne bougent pas a-t-il indiqué.
Poursuivant, M. Koita affirme que ‘’Les travaux de construction de routes à Kérouané n’ont pas bougé d’un iota. Si vous prenez par exemple le pont qui est prévu entre Kérouané et Banankoro, rien n’a été fait. Nous avons juste vu une machine garée sur la route. Selon les informations recueillies sur place, il parait que le blocage est dû au financement. Et les riverains n’ont pas quitté les lieux parce qu’ils n’ont pas été dédommagés. On parle de près de 900 millions de francs guinéens. Les voiries urbaines également n’ont pas encore commencé plus de 2 mois après le lancement des travaux par le président. Les 32 km de route entre Kérouané et Kankan n’ont pas aussi démarré. Or c’est la réalisation de cette route qui facilitera l’acheminement des matériaux pour la construction des voiries de Kérouané…’’.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire