Pulchellus

Après son lynchage à Bambéto par des militants de l’opposition, la vie du capitaine du BATA est hors danger

C’est quasiment un miracle s’il sort vivant de ce lynchage. Le capitaine du bataillon des troupes aéroportées BATA a été tabassé ce vendredi par des militants de l’opposition au niveau du rond ponit de Bambéto sans aucune raison.
Le béret rouge qui se rendait à son domicile à Kipé a été violemment lapidé alors qu’il descendait d’un taxi-moto. Les militants de l’opposition qui revenaient du cimetière de Bambéto où des manifestants décédés mercredi dernier venaient d’être inhumés.
Le capitaine de l’armée a reçu plusieurs coups de cailloux à la tête. Selon son médecin traitant cité par nos confrères de la RTG ce vendredi soir, la vie du béret rouge n’est pas en danger. ‘’Il est conscient et sa vie est hors danger’’, a déclaré ce médecin de l’hôpital sino-guinéen où le militaire est hospitalisé.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire