Pulchellus

Alpha à ses détracteurs: ‘’Si demain le peuple veut changer la constitution, la cour constitutionnelle ne fera que constater’’

Même si la tension a baissé d’un cran à la cour constitutionnelle après la chute de Kèlèfa Sall et l’arrivée du nouveau président Mohamed Lamine Bangoura, les critiques fusent toujours. Nombre d’observateurs ainsi que l’opposition et certains activistes de la société civile soupçonnent le chef de l’Etat de manipuler les conseillers de cette Cour en vue de se frayer un boulevard pour un 3e mandat.
Mais dans une interview inattendue ce mardi accordée à des confrères locaux à la télévision nationale, Alpha Condé a contesté le niveau des juristes et constitutionnalistes qui ont dénoncé la procédure de destitution de Kèlèfa Sall. Alors que tous affirment que la cour suprême devait être consuultée dans cette crise, le chef de l’Etat est catégorique. ‘’(…) C’est de la folie, la cour suprême n’a rien avoir dedans…’’, a-t-il déclaré. ‘’C’est de la folie de dire que le Président veut enlever le président de la cour constitutionnelle… Si demain le peuple veut changer la constitution, la cour ne fera que constater... Certains ont fabriqué la cour constitutionnelle à leur mesure pensant qu’ils seront président… C’est pas des farfelus qui vont venir parler…’’, a-t-il indiqué.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire