Pulchellus

Cet enseignant est favorable au gèle des salaires de ses collègues grévistes


Alors que la grève générale et illimitée lancée le 3 octobre par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée SLECG se poursuit, un enseignant non géviste se prononce sur les menaces du ministre de l’éducation Mory Sangaré qui entend procéder à des licenciements et au gèle des salaires des grévistes.
Rencontré dans la matinée de ce lundi 8 octobre 2018 dans son bureau, le directeur des études au collège Lambayi2 dans la commune de Ratoma Friki Kéita s’est dit favorable au gèle des salaires des enseignants grévistes.
‘’Comme vous le constatez de visu, les cours ont effectivement repris ce matin dans notre école. Tous les enseignants sont présents ainsi que les 60% des élèves’’, a-t-il déclaré. Pour M. Kéita ‘’il ne faut pas exagérer dans les révendications’’. Il estime que l’Etat doit prendre ses responsabilités pour ne pas gâcher l’avenir des enfants. ‘’Moi je demande au ministre de l’éducation de mettre en exécution sa menace concernant le gèle des salaires des enseignants grévistes. Celui qui ne travaille pas ne mérite pas de salaire. Le salaire est la contrepartie du travail…’’, a-t-il indiqué.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire