Pulchellus

Le président du CNOSC prévient : ‘’La société civile s’associera à l’opposition pour contrer tout projet de destitution de Kélèfa Sall’’


Alors que 8 commissaires sur 9 à la Cour Constitutionnelle réclament le départ de leur présdient Kélèfa Sall qu’ils accusent notamment de mauvaise gestion, le président du conseil national des organisations de la société civile hausse le ton. Dans un entretien ce vendredi 14 septembre 2018 avec la rédaction de guineeinfomonde.com, Dansa Kourouma a prévenu que la société civile allait soutenir l’opposition dans ses actions éventuelles visant à empêcher la destitution de M. Sall.
‘’(…) C’est la gestion financière de la Cour Constitutionnelle qui est remise en cause par les 8 commissaires mais c’est le président de l’institution qui est engagé devant le contrôleur d’Etat et non les commissaires. Nous n’allons pas accepter la destitution de Kelefa Sall parce que nous savons qu’il y a un agenda caché. Il y a des velléités après 2020. Si les commissaires de la Cour Constitutionnelle passent la ligne rouge, ils trouveront la société civile sur leur chemin’’, a-t-il indiqué. ‘’La société civile s’associera à l’oppositition pour toute action contre la destitution de kélèfa Sall. Il a été élu pour 9 ans et il fera son mandat parce qu’il n’a rien fait pour pouvoir être destitué’’, a-t-il prévenu.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire