Pulchellus

Manif à Mandiana : un homme tué par balle et la voiture du jeune frère du préfet incendiée

De violentes manifestations contre les promesses non tenues du chef de l’Etat ont secoué ce vendredi 14 septembre 2018 la ville de Mandiana. Selon un manifestant joint au téléphone par notre rédaction et qui requiert l’anonymat, c’est aux environs de 10 heures aujourd’hui que des centaines de personnes pour la plupart des jeunes sont déscendues dans la rue à Mandiana centre.
‘’La population est déscendue dans la rue ce matin de Mandiana1 jusqu’à la grande mosquée pour dénoncer la non-réalisation des promesses faites par le Président de la République. Les manifestants réclamaient la réalisation de la route Kankan-Mandiana et la construction de certains ponts ainsi que la maison des jeunes. Il n’y avait pas de violence sauf quand les forces de l’ordre ont commencé à faire usage des armes à feu en tirant à l’air’’, a expliqué notre témoin. ‘’Certains manifestants ont fui pour aller se cacher à l’école primaire Alpha Cross près du camp. C’est en ce moment que des soldats armés ont tiré à bout portant sur des jeunes. Sur place, un jeune homme du nom de Moussa Bérété a reçu une balle dans la poitrine et il est mort. Il habitait dans le quartier Kissidougou-Koura et était natif de Sinkouloun dans la sous-préfecture de Sansando’’, a-t-il déclaré.
Après la mort du jeune, les manifestants se sont rués sur la résidence du préfet à la Cité où ils ont incendié une voiture Toyota rav4 appartenant au jeune frère du préfet.
Selon des sources concordantes, le bilan provisoire serait d’un mort par balle et de 5 blessés sans compter les dégâts matériels. Un calme précaire y règnait avant la prière du vendredi à 14 heures.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire