Pulchellus

3 personnes tuées dans les mines artisanales de Siguiri


Les mines artisanales de Siguiri continuent d’endeuiller les populations locales. Ce mercredi 12 septembre 2018, ce sont 3 personnes toutes de nationalité guinéenne qui ont péri dans l’éboulement de deux mines.
Aujourd’hui à 14 heures à Bouré Boukariya, sous-préfecture de Kintinian dans la mine artisanale de Kossissè, c’est une jeune femme de 20 ans du nom d’Aminata Camara qui a été tuée alors qu’elle cherchait du sable pour en extraire des pipites d’or.
Dans une autre ancienne mine de la SAG du nom de Somalie, la terre s’est écroulée sur des orpailleurs en faisant 2 morts aux environs de 14 heures. Il s’agit de Mamadi Doumbouya et de Faya Kourouma. Les corps ont été extraits de terre puis remis à leurs proches par la Croix Rouge locale.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire