Pulchellus

Les greffiers guinéens sont en grève, le président de leur association conteste le mouvement


Alors que les greffiers guinéens ont entamé ce vendredi 8 juin une grève générale illimitée pour exiger l’application de leur statut particulier signé par le 3 août 2016 par le chef de l’Etat, le président de l’association de greffiers de Guinée monte au créneau.
Bandiou Doumbouya, s’est fendu d’un communiqué ce vendredi 8 juin 2018 pour contester cette grève.
‘’ L’association des Greffiers régulièrement agréée par le Ministère de l’administration du territoire et de la décentralisation conteste l’avis de grève initié par cinq personnes qui n’ont aucune qualité de parler au nom des Greffiers.
Le droit de grève est un droit syndical constitutionnel et, qui doit s’accomplir suivant des règles fixées par la loi et conduite par une organisation agréée et connue’’, a-t-il dit.
Et de poursuivre ‘’ En conséquence le Bureau exécutif convoque une Assemblée Générale ce lundi 11 juin 2018 à 10h à la Cour d’Appel de Conakry, pour mettre en place le Comité de Suivi de l’ensemble des revendications régulièrement soumises à Monsieur le Ministre d’Etat, Ministre de la Justice et Garde des Sceaux, et discuter des propositions de solutions acceptées par le groupe de négociation’’.
A l’instar des magistrats, ce statut particulier accorde aux greffiers des indemnités de logement, de transport et des primes d’audience.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire