Pulchellus

Abdallah Chérif GOHA : ‘’Les commerçants ont peur pour leur sécurité, c’est pourquoi ils ont fermé leurs boutiques’’


Drôle de coïncidence dirait-on en tout cas, le groupe organisé des hommes d’affaires a appelé les commerçants à ne pas ouvrir leurs boutiques ce lundi 12 mars 2018. Un mot d’ordre qui pourrait continuer les jours à venir.
Dans un entretien téléphonique ce lundi avec notre rédaction, le président du GOHA Chérif Abdallah a déclaré que cette mesure avait été prise pour le bien des opérateurs économiques.
‘’(…) Vous savez que plusieurs commerçants ont été kidnappés ces derniers mois en Guinée et d’autres ont même été tués par leur ravisseur. Vous vous souvenez du cas d’El hadj Doura. Depuis que ce vieux a été kidnappé, on nous a promis des enquêtes mais jusque maintenant il n’a pas été retrouvé. C’est pourquoi, nous avons demandé aux commerçants de fermer leurs boutiques en signe de protestation. L’Etat perçoit des taxes avec les commerçants donc il est normal que leur sécurité soit garantie par les autorités… Tant que nous n’avons pas d’assurance pour notre sécurité, nous allons demander aux commerçants de fermer leurs boutiques… Les opérateurs économiques victimes des pillages lors des manifestations politiques n’ont pas été dédommagés malgré les promesses qui ont été faites…’’, a-t-il déploré.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire