Pulchellus

Aboubacar Soumah suspend ‘’momentanément’’ le mot d’ordre de grève des enseignants

Après plus de trois semaines de grève dans l’éducation nationale avec des pertes humaines, le secrétaire général adjoint du syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée Aboubacar Soumah, longtemps accusé de rebelle a suspendu ce jeudi 7 décembre 2017 le mot d’ordre de grève lancé le 13 novembre. Ce dénouement a été rendu possible grâce à l’implication des religieux.
Après une rencontre avec la base au siège du SLEG à la Camayenne ce jeudi, le S/G du SLEG a demandé aux enseignants de suspendre la grève et de reprendre les cours dès ce vendredi.
‘’Nous demandons à tous les enseignants de Guinée de suspendre la grève… A cause des religieux, nous allons accepter de suspendre momentanément… Le mot d’ordre de grève est suspendu à partir de maintenant de façon momentanée. Si on n’est pas satisfait dans deux mois ou dans trois mois, nous allons déclencher la grève et avec ça personne dans ces conditions ne pourra nous arrêter tant que nos conditions ne sont satisfaites…’’, a déclaré Aboubacar Soumah.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire