Pulchellus

‘’En convoquant le corps électoral 61 jours avant le scrutin, Alpha viole encore une fois la loi’’, déplore Bourouno

C’est dans la soirée du 4 décembre 2017 que le Président de la République a convoqué le corps électoral pour les élections locales du 4 février 2018. Joint par notre rédaction ce mardi 5 décembre 2017, le chargé de communication du parti de l’espoir pour le développement national a déclaré que cette convocation était illégale car n’étant pas conforme à nos lois.
‘’Le décret pris lundi soir par Alpha Condé pour convoquer le corps électoral est illégal. Parce que le corps électoral doit être convoqué 60 jours avant la date du scrutin mais si on fait le décompte, le décret a été pris au 61e jour avant les élections locales. Cela voudrait dire que le décret n’est pas conforme à l’article 62 de la Loi organique 0039 portant nouvelle loi électorale… Ensuite, je dirai que le PEDN reste toujours dubitatif quant à la tenue des élections locales le 4 février 2018. C’est vrai que le corps électoral a été convoqué mais cela ne veut pas dire que tous les obstacles sont pour autant levés…’’, a-t-il déclaré.

1 Commenter la reponse

  1. Avatar
    2017-12-05

    C'est vrai mais nous on ira aux élections comme ça

Laisser un commentaire