Pulchellus

Cellou Dallein : ‘’Un militant de l’UFDG n’a pas le droit d’être même le directeur d’une école primaire rurale’’

Le chef de file de l’opposition républicaine a dénoncé ce samedi la gestion du président Alpha Condé. Il a déclaré au siège au son parti lors de l’assemblée générale que les militants de l’UFDG continuaient à être marginalisés par le pouvoir en place.
‘’Je voudrais vous appeler à rester mobiliser pour gagner ces élections locales. Ce sera un point d’appui important pour les échéances futures. Vous savez que nous avons les moyens de les gagner mais nous devons nous battre… Vous êtes restés à l’UFDG et depuis 7 ans nous sommes dans l’opposition, nous subissons tout… Combien de fonctionnaires qui étaient à l’UFDG en 2010, qui ont été humiliés, affectés arbitrairement, rétrogradés, démis de toute responsabilité au sein de l’administration. Un militant de l’UFDG n’a pas le droit d’être même le directeur d’une école primaire rurale. Et souvent, il y a l’amalgame. On considère que l’UFDG, c’est tous ceux qui ont un certain patronyme. Alors que des gens qui n’étaient pas de l’UFDG, qui étaient des fonctionnaires modèles, et qui ont eu une carrière brillante dans l’agriculture, dans l’éducation, dans toute l’administration, ont été écartés, stigmatisés, humiliés parce qu’ils étaient supposés être de l’UFDG… ‘’, a dénoncé Cellou.

0 Commenter la reponse

  1. Avatar

    Publiez le 1er commentaire pour cet article !

Laisser un commentaire